Menu Best Of S1.ep08

Publié le par Kevin-J.

MenuBestOfLogo

 

 

 

 

 

Bonjour et bienvenue sur la Traversée du Stick en cette veille de week end martien (bah oui on est en mars). Après mon Epic Fail de la semaine dernière, me revoici  aux commandes pour vous livrer le meilleurs de cette première semaine de mars. Au programme? Fanboyisme, racolage et gros troll des familles. Mais que voulez-vous, ce n'est pas à mon âge que l'on se refait. Enfin bon, passons tout de suite aux chiffres de la semaine, une semaine placée sous le signe de l'anniversaire.

 

 

 

374 764 Il s'agit là du nombre de 3DS écoulées sur le territoire Japonais depuis sa sortie le 26 février dernier. Une belle performance pour cette console qui malgré tout ... non, je ne repartirai pas dessus. Je laisserait ce soin à Alvin qui le fait déjà très bien.

15 en années, il s'agit là de l'âge des pokémon dont nous vous parlions hier. Les petits monstres de poches ont en effet fait leur première apparition sur Game Boy (la DS de l'époque pour nos plus jeunes lecteurs) le 27 février 1996 au japon. Sachez qu'en mon temps, je l'avais acheté, au grand dam de mes nuits et de ma consommation de piles.

25 en années toujours, soit l'âge de la franchise Zelda. Apparue pour sa part sur NES en 1986, ce petit action-RPG (même si cette catégorisation n'existait pas encore) tout simple allait créer une des sagas les plus populaires du monde vidéoludique. Je peut aussi vous assurer, pour y avoir retouché il y a de cela quelques temps, que le jeu reste encore très bon malgré son grand âge.

10 en année encore une fois. Il s'agit là de l'âge de NoFrag, magnifique site sur l'actualité des simulateurs de meurtres comme il le revendique si bien. Amateurs de FPS, ce site saura vous ravir par la pertinence de ses propos. Vous pourrez même y découvrir de vrais morceaux d'anthologie avec ce test sans concession de Bioshock 2. Pour les autres, allez quand même y faire un tour, vous ne serez pas dessus. Enjoy.

1 c'est le nombre de vêtement super cool que j'ai acquis cette semaine. Vous vous en foutez? Pas moi, et je suis quasi sûr de faire des jaloux parmi vous. Voilà, c'est dit.

 

Voilà pour enterrer les chiffres de la semaine. Passons maintenant à l'actualité froide, tiède et brûlante de cette magnifique semaine.

 

Lundi : A voile et à vapeur

 

Valve, dont la réputation dans le monde du jeu vidéo n'est plus à faire (Half LIfe c'est eux, Portal c'est eux, le meilleur teasing de tout les temps c'est eux, Steam c'est eux, ....) à annoncé lors de la GDC l'arrivée prochaine pour leur plateforme de jeu en ligne, Steam, d'une nouvelle fonctionnalité permettant aux joueurs d'exercer leur passions sur leur énooorme télé HD. Si les spécifications d'une telle feature sont encore inconnue, il s'agirait principalement de lancer le jeu sur votre PC (ou MAc depuis peu) et de streamer l'image vers votre bel écran, un peu à la manière du service proposé par OnLive. On nous promet d'ores et déjà une reconnaissance des manettes de jeu, y comprit les contrôleurs spécifiques que sont Kinect et le PS Move. 

Gageons que, comme à son habitude, Valve peaufinera ce mode Big Picture, puisque tel est son nom, pour nous livrer un produit parfaitement fini et bien pensé dans ses moindres détails. Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me botte plutôt pas mal.

 

Mardi : Elle arrive...

 Catherine3

Je vous en ait déjà parlé et je sais de source sûr que vous l'adorez. Catherine refait parler d'elle en ce Mardi pour la simple et bonne raison que sa date de sortie Américaine vient d'être donnée. Et qui dit sortie aux USA dit bien souvent sortie en Europe peu après. Préparez donc vos bourses à prendre un sacré coup aux alentour du mois de juillet, car la belle rique de débarquer en nos vertes contrées. Pour la peine, je vous met le trailer d'annonce américain.

 

 

 

Mercredi : Un vert de trop?

 

Je vous en parlait dans les chiffres, Link et la saga Zelda ont 25 ans cette année. Et en ce mercredi, lors de la conférence Nintendo qui s'est tenue lors de la GDC à San Francisco, quelques news ont été données en pâture aux journaliste présents. Tout d'abord, le remake 3DS d'Ocarina of Time se dote d'une date de sortie américaine aux alentours du mois de juin de cette année, ce qui comme pour Catherine tout à l'heure, augure du meilleur pour nous. De plus, une poignée de nouvelles images nous montre aussi le travail qui a été réalisé sur les graphismes. Mais je vous laisse juger sur pièce.

 OOT3DS1OOT3DS2

Mais ce n'est pas tout, car le prochain épisode de la saga à aussi été évoqué. Skyward Sword, puisque tel est son nom, s'avère au final très différent de son prédécesseur Twilight Princess et de son ambiance très sombre. Utilisant à fond les possibilité offertes par l'ajout du Wii Motion Plus, il proposera de nombreuses épreuves et énigmes, si chère à la saga, basées sur le principe de la rotation d'éléments ou le sens de la frappe à l'épée. Cette conférence aura aussi été l'occasion d'en apprendre un peu plus sur sa direction graphique, qui à quelque peu changée depuis son annonce à l'E3, et ces version de test comme celle disponible lors du Festival du Jeu Vidéo. Et si sa date de sortie est encore inconnue à l'heure actuelle, sachez que Miyamoto à d'ores et déjà promis une surprise pour les 25 ans de la saga. Peut-être de quoi patienter en attendant? Allez, vu que je suis une crème, je vous laisse sur le trailer diffusé lors de la conférence.

 

 

Jeudi : Minecraft et Amnesia sont dans un bateau...

 

GDC toujours, ce jeudi se tenait la très prestigieuse et sérieuse cérémonie de l'Independant Game Festival, qui comme son nom l'indique récompense le fin du fin des jeux produits hors du circuit classique, et que l'on regroupe joyeusement sous le label indépendant. Enfin bon, là n'est pas le débat. Nous retiendrons de cette cérémonie, dont les principaux vainqueurs des dernières éditions n'étaient autres que des "petits jeux" comme Braid, World of Goo, Limbo ou encore Castle Crasher, que le triomphe revient cette année à l'excellentissime Minecraft, avec le grand prix Seumas Mc Nally (le plus prestigieux) et celui du public. Décrire ce jeu proprement étant au dessus de mes forces à l'heure actuelle tant les possibilité offertes sont énormes et grandioses, je vous laisse fouiner un peu sur votre site de jeu préféré, et ce juste au cas ou vous seriez passé à côté. Je vous met quand même cette petit vidéo fort sympathique...

 

 

 

Amnésia pour sa part, remporte Le prix de l'excellence technique et celui de l'excellence audio. On ajoutera aussi le prix spécial remis par le partenaire de la soirée (Direct2Drive pour ceux que cela intéresse). Ce magnifique Survival-Horror à l'ambiance fichtrement angoissant mérite amplement ces récompenses. Basé sur la peur (l'ambiance sonore est un régal), la fuite (vous ne pouvez affronter les monstres) et la santé mentale (en cas de baisse de votre santé mentale, des hallucinations visuelles et auditives commencent à envahir le jeu), ce jeu est à même de vous mettre le trouillomètre à zéro (personnellement, je ne m'y suis as attelé, étant froussard de nature. Pour exemple, Duke Nukem sur N64 me foutait les boules, c'est dire). 

 

 

Pour le reste, Desktop Dungeons, Bit.Trip Runner, Nidhogg et Fract raflent un prix chacun. Je ne peut que vous conseiller de trouver un moyen d'essayer chacun de ces jeux, pour la tonne de bonnes idées qu'ils contiennent et le plaisirs qu'ils procurent. Enfin, ce n'est que mon avis.

 

Vendredi : OMG he feed the troll!

 

Et GDC toujours en ce vendredi avec sans doute la news qui me fait le plus plaisir car je vais encore pouvoir casser du sucre sur le dos de ce brave David Cage. Vous devez maintenant commencer à le comprendre, je n'aime pas beaucoup ce brave David. Pour être plus précis, je n'aime son attitude méprisante au regarde de la création vidéoludique, surtout depuis la sortie de son "chef d'oeuvre" Heavy Rain. Se battre pour faire entrer le jeu vidéo dans l'âge adulte est une bonne chose en soit. Traiter de la sexualité sans virer à la pantalonnade, implanter du sentiment, travailler la narration et le gameplay sont des problématiques qui me parlent, et sur ces points, j'aurais même tendance à la rejoindre. Là ou le bât blesse selon moi, c'est que le sieur Cage se hisse de lui-même en parangon, une sorte de modèle à suivre, dont les créations, issues de son génial esprit, représentent le summum du jeu vidéo. Mais je m'emporte. 

Or voici que notre bon ami, lors d'une conférence à la GDC, nous a à nouveau gratifié de ses lumières. En effet, il vient de lancer un appel aux développeurs qui selon lui, ciblent essentiellement un public adolescent avec leurs créations, avec les mots suivants : 

«Qu'est-ce que vous faites dans la plupart des jeux ? Vous tirez. Vous tuez. Vous détruisez quelque chose avec violence. Ou vous sautez sur des plates-formes, vous grimpez, vous courez, vous effectuez des actions physiques. (...) La conséquence, c'est que les jeux vidéo sont généralement absurdes (...) et émotionnellement limités. Vous ne pouvez pas conférer de sens à un jeu où le héros ne peut que tirer ou sauter sur des plates-formes.» (Jeuxvideo.com)

De telles assertions quand au public des jeux, surtout dans la bouche d'un développeur, me laissent pantois. En effet, de nombreuses études réalisées par divers instituts, tendent à prouver que les joueurs sont essentiellement des adultes (une trentaine d'année en moyenne). Mais ce qui me gène le plus, cela reste son arrogance. En effet, le bon David se serait contenter de citer d'un bout à l'autre de son discours, Heavy Rain comme exemple de jeu mature et capable de transmettre une émotion. Ou sont donc les LImbo, les Braids et même Alan Wake, des jeux qui se limitent pourtant, comme il aime tant à le dire, à grimper courir et tirer. N'allez surtout pas me dire qu'aucune émotions n'habitent ces jeux.

Je terminerai enfin par un entretient qu'il à tenu au site Computerandvideogames, dans lequel il annonce, en toute simplicité, qu'il souhaite rien que moins que "créer un genre" et "convaincre plus de gens que [Emotional Gaming] est une direction valide pour l'industrie, pour leur montrer que ce n'était pas juste un unique produit, une seule histoire. C'est un format qui peut être utilisé pour raconter n'importe quel genre d'histoire, dans quelque genre que ce soit, et quelque soit le ton."

Alleluia mes frères, le méssie est parmi nous et il vient apprendre à tout le monde comment faire une jeu vidéo...

 

Cagesauveur

Sur ce, bon week end et rendez-vous dimanche avec Alvin!

Publié dans Menu Best Of

Commenter cet article

JiheM 05/03/2011 07:09


Je tiens a rectifier une erreur : tu n'a pas acheté ta première game boy, elle ta été offerte pour ton anniversaire !! Non mais !


La Traversée du Stick 05/03/2011 16:55



Sauf que je parlais du jeu pokémon, enfin bon....



Mael gainche 04/03/2011 21:57


Rah la la chère frère...pokemon acheté ensemble avec nos sous...on nous avaient même offert la cassette promotionnel du premier épisode....
Quant à amnesia il fout bien les petoches....essayez le autres visiteurs !!


La Traversée du Stick 04/03/2011 22:06



Cela fait si longtemps...