Top m'en 5, Onzième impact : Le coup du lapin (de Pâques)

Publié le par Kevin-J. & Alvin

HighFive-logo

 

 

 

 

 

 

 

Alors que Pâques approche à grand pas, nous avons décidés en cette magnifique semaine de traiter d'un sujet d'actualité, en évoquant les lapins du jeu vidéo. Incontournables, oubliés de tous, voici un Top m'en Cinq qui va vous donner la carotte...

 

Cinquième position : Les Lapins Crétins

LapinsCrétins

Évacuons immédiatement le problème des Lapins Crétins. Certes, ce sont les lapins les plus connus de l'univers après Bugs Bunny, et il faut bien avouer qu'ils peuvent être assez drôles. Pour autant, difficile, aujourd'hui, d'avoir autant de sympathie pour eux qu'a leurs débuts : les lapins crétins sont en effet devenus les plus grosses prostituées d'Ubisoft. 

Censés accompagner Rayman à leur début, ils se sont très vite affranchis du héros pour prendre leur envol tout seul dans des aventures plus ou moins réussies. Surtout, ils ont depuis été déclinés en une multitude de produits dérivés en tous genres à faire pâlir de jalousie les Pokémon : figurines, trousses et cahiers d'écoliers, habits pour enfants, publicités pour des voitures... Certes, ça à le mérite de faire rentrer un peu d'argent dans les caisses d'Ubisoft. Bref, on leur décerne cette cinquième place parce qu'on va bientôt aimer les détester.


Quatrième position : Jazz Jackrabbit

JazzJackrabbit

Peu d'entre vous, du moins dans les plus jeunes, doivent connaître ce brave Jazz. Issu d'un jeu PC et Mac de 95, il est aussi le fruit de l'imagination de deux hommes. Le premier, Arjan Brussee, est peu connu, bien qu'ayant dirigé le développement de Killzone 2. Le second est beaucoup plus connu, puisqu'il s'agit de Cliff Bleszinsky, le papa des Gears of War. 

Mais revenons à Jazz. Armé de son fidèle blaster, il parcoure le monde à la recherche de la Princesse Eva Earlong en affrontant des hordes de tortues, dans un remix musclé du lièvre et de la tortue, dans lequel rien en sert de courir, vu qu'il vaut mieux être lourdement armé.

 

Troisième position : Peppy Hare

PeppyHare

Peppy Hare est l'un des équipiers de Fox Mc Cloud dans la série de jeux Starfox. Vieux et expérimenté, il est l'élément sage du groupe, modérant les têtes brûlées que sont Fox et Falco. Je ne vous parlerai pas du dernier larron, Slippy, tant celui-ci n'est bon qu'à se faire tirer sur la tronche en piaillant. Fait notable, ce personnage est à l'origine d'un mème grâce à son expression "Do a barrel roll". La classe non, pour un lapin...

 

Deuxième position : Max

Max

Max est un lapin. Du moins, c'est comme cela qu'il est présenté, car à l'instar des Lapins Crétins, il ne garde que très peu de points communs avec la bestiole d'origine. Membre de l'éminent duo policier Sam & Max, issu des point'n click de la grande époque LucasArts, il enquête en compagnie de son ami chien sur des cas tous plus farfelus les uns que les autres. Relativement agressif, limite psychotique et complètement hyperactif, il est à n'en pas douter un des personnages incontournable du jeu vidéo. 

 

Première position : Fran

Fran

Personne ou presque ne connait Fran de Final Fantasy XII, et pour causer, personne ne connait Final Fantasy XII. Ce top sur les lapins était cependant l'heure pour nous de la réhabiliter. Car aussi mignon peuvent être les lapins, y a pas à dire, les paires de seins restent infiniment supérieures. Autant dire que réussir le combo lapin + nichons était une performance à souligner. On peut même parvenir à une triplette puisque Fran est la plus vieille du groupe de héros de FF12, même si, comme dans de nombreux jeux japonais, elle est en même temps atteinte de juvénilité éternelle dans son apparence physique. Ce qui nous amène à : lapin + nichons + cougar. Définitivement et incontestablement la reine des lapines et de ce top donc !

Publié dans Top m'en 5

Commenter cet article