Top m'en 5, cinquième impact : Les jeux les plus WTF

Publié le par Kevin-J. & Alvin

HighFive-logo

 

 

 

 

 

 

 

Une fois n'est pas coutume, nous revenons en ce jeudi après-midi, non pas pour vous jouer un mauvais tour, mais bien pour vous livrer un nouveau top m'en 5 concocté avec amour par nos soins. Et cette semaine nous nous sommes intéressé à ces jeux qui vus font lever les yeux au ciel, ces titres qui vous font vous demander comment un éditeur à pu faire pour mettre quelques rond pour le financer. Petite sélection de jeu on ne peut plus WTF!

 

 

Cinquième place : Coooking Mama World : Babysitting Mama

 

 mama1mama2

 

L'idée d'un jeu de babysitting n'est, en soit, pas plus farfelue que ça, la Wii et la DS ayant légitimé le genre, du moins, chez les éditeurs avides d'argent facile (il est en effet plus aisé de séduire une MILF et sa fille qu'un groupe de fashionistas parisiennes). Ce qui est plus curieux, c'est d'avoir eu l'idée de faire un jeu de babysitting, vendu avec un poupon dans le cul duquel on insèrerait sa Wiimote... Si les jeunes filles n'ont peut être pas l'esprit aussi mal placé que nous, il y a quand même de quoi se poser des questions vis à vis de l'équipe marketing en charge du jeu.

 

Quatrième place : GalGun

 

 galgun

 

GalGun remporte haut la main la palme du concept le plus WTF de l'année. Du plus rigolo aussi, je dois l'avouer. Pour rappel, il s'agit d'un rail-shooter japonais sur Xbox 360 où l'on incarne un lycéen pourchassé par des admiratrices en chaleur. Pour les combler, ce dernier doit leur balancer des phéromones dans la figure, jusqu'à ce qu'elle atteignent l'orgasme sans que notre héros ait à tromper sa petite amie... Tout cela n'est bien sur qu'un prétexte pour mettre en scène des hordes de japonaises en fleur qui couinent, néanmoins, l'éditeur du jeu a certainement eu besoin de plusieurs caisses de saké pour mettre le titre en chantier...

 

Troisième place : Muscle March

 

Muscle MArch

 

Muscle March est de ces jeux que l'on ne peut définitivement pas classer. Imaginez un peu. Vous incarnez l'un des charmant personnages sur-protéinés que l'on peut apercevoir sur l'image ci-dessus, et rien que ça c'est déjà beaucoup. Mais que font ces braves et beau jeunes gens me demanderez-vous. Et bien ils courent. Oui, ils courent. Et en slip s'il vous plaît, dans la rue, à la poursuite de vilains individus qui ont eut la mauvaise et mesquine idée de leur voler leur pot de protéine adoré. Il en résulte donc un jeu absolument débile dans lequel vous devez traverser des murs en adoptant la forme prise par le coureur de tête, le tout à l'aide de votre Wiimote et votre Nunchuk...

 

Deuxième place : Katamari Damacy

 

katamari

 

Les concepts complètement barrés peuvent également donner vie à d'excellents jeux. Katamari Damacy (et ses suites) est un jeu culte, parti d'un concept délirant. Le Roi du cosmos charge son Prince de créer de nouvelles étoiles et planètes pour consteller la voie lactée. Pour créer ces dernières, il va falloir enrouler des objets, des tonnes d'objets, de façon à créer l'amas le plus gros possible, dans des graphismes simplistes sur fond de musiques japonaises pop ou techno terriblement entraînantes. Et c'est absolument addictif. Keita Takahashi, l'esprit fou à l'origine de la série (et de Noby Noby Boy), avait expliqué que plus il enroulait d'objets, et plus il était heureux. Et puis quand il n'y en avait plus, il se sentait tout vide et triste, alors il voulait encore et toujours plus d'objets et là il était de nouveau heureux. Katamari, une métaphore de la société consumériste ? Qui sait...

 

Première place : Seaman

 

 Seaman

 

Si Seaman n'est pas le jeu le plus WTF de la terre, alors tout est possible. Absolument anxiogène, cette simulation d'élevage de bestiole mi-homme mi-poisson reste à nos yeux le concept le plus étrange et le plus flippant qui soit. Lorsque l'on voit le résultat, on ne peut que se demander dans quel esprit malsain, tordu ou complètement drogué à pu naître une telle idée. 

 

Hors concours : Le jeu de pipi de Sega

Ca n'est pas vraiment un jeu vidéo, mais c'est quand même vraiment bizarre. Sega propose depuis peu au Japon un jeu vidéo pour les urinoirs public... On peut mesurer son "high-score" par rapport à l'utilisateur précédent des toilettes et même ramener son high-score sur clé USB chez soi... Je ne sais pas si je tiens voir ça arriver sur la voie publique parisienne...

 

Publié dans Top m'en 5

Commenter cet article

Ben 10/03/2011 20:44


Ho ho Seaman, j'avais complétement oublié ce jeu! En fouillant un peu sur le net j'ai trouvé une petite rumeur qui annonce le retour de Seaman sur 3DS. J'éspère que ce projet aboutira et verra le
jour dans nos contrées ^^.


Alvin 10/03/2011 21:27



Je crois que Seaman 3DS était dans le listing de jeux tiers communiqué à l'annonce de la console à l'E3 en effet. De là à souhaiter sa sortie en France, n'allons pas aussi loin :D. Un bon
compromis, pour que Sega y trouve son compte, serait de le vendre en téléchargement exclusivement (histoire de pas trop perdre de thunes) : ils avaient envisager ça un temps pour Yakuza (les
sortir en téléchargement PSN uniquement, avec une traduction partielle vu le public restreint d'otaques intéressé)