Top m'en 5, sixième impact : Ces jeux qui nous ont pris tant de temps

Publié le par Kevin-J. & Alvin

HighFive-logo

 

 

 

 

 

Après avoir abordé la semaine dernière quelques uns des concepts les plus bizarre que le monde merveilleux du jeu vidéo a pu nous apporté, nous allons cette semaine vous parler d'une chose qui nous touche de près. Nous nos sommes en effet demandés, durant notre petite réunion hebdomadaire dans un charmant troquet  aux cosmos si doux, quels étaient les jeux sur lesquels nous avions passé le plus de temps. Et après de longues minutes, non pas de réflexions, mais d'horreur pure et simple devant le constat accablant que nous fîmes, nous accouchâmes de ceci...

 

Cinquième position : 


Fifth

 

MiniavatartopAJ'ai sans doute passé beaucoup de temps sur la série Pokémon en général, néanmoins, Pokémon Version Or doit bien être le premier jeu sur lequel mon compteur d'heures de jeu a dépassé les 150 heures pour une seule sauvegarde. 251 pokémons à capturer, une équipe à mettre au level 100, de houleux rendez-vous avec les copains pour s'échanger les bestioles... Et je suis en bonne voie pour rechuter avec déjà 40 heures sur la version Noire...

 

MiniavatartopKPour commencer ce top, je vais vous parler d'un jeu récent. Sorti l'été dernier, cet épisode de Dragon Quest est aussi le premier à avoir vu le jour sur DS (si l'on excepte les spin off bien sûr). Autant dire qu'en tant qu'amateur de RPG, mon envie d'y tâter était grande. Alors je vous laisse imaginer ma joie lorsque l'on en m'à proposé la soluce. Ce que je ne savait pas, c'est que ce jeu est une véritable machine de guerre, doté d'un système de progression démoniaque. Autant vous dire que le terminer n'à pas été une sinécure. Néanmoins, je ne regrette aucune des heures que j'ai passé à arpenter ce monde, sur la centaine que j'ai pourtant au compteur. 

 

Quatrième position : 

Fourth

 

MiniavatartopAFin 2008, Left 4 Dead sortait me faisait devenir un joueur PC. Mais quelle ne fut pas mon erreur d'en profiter pour acheter l'intégrale des jeux Valve... Outre la grosse centaine d'heures passées à jouer sur No Mercy en versus jusqu'à 3h du mat, c'est sans doute sur Team Fortress 2 que j'ai passé le plus de temps. Et pour cause, c'est certainement le FPS multi à le fois le plus fun et le plus stimulant que j'aie pu trouver, à déguster aussi bien par petites sessions de quinze minutes entre midi et deux qu'en passant toute sa soirée sur un même serveur à gueuler au micro sur ses équipes. 80 heures de jeu en temps que Pyro, 50 heures en tant que Sniper et 30 heures en tant que Heavy plus tard, TF2 m'amuse toujours autant quand je m'y remets.

 

MiniavatartopKAhhhhh. Oblivion. Lors de sa sortie, et après avoir passé un nombre d'heures incalculables sur son prédécesseur, dont je vous parle d'ailleurs juste après, j'était comme qui dirait un peu fébrile. Malheureusement, la réalité m'a vite rattrapé. Faute de posséder un ordinateur assez puissant, je n'étais capable que de jouer le tutoriel du jeu, la sortie en dehors de la prison faisant irrémédiablement crasher mon pauvre portable qui manquait de mémoire. Quelques années plus tard, avec l'acquisition de ma première XBox 360 (deux ont suivi depuis si ça vous intéresse), on peut dire que j'ai rattrapé les choses. 110 heures plus tard, il me reste encore des choses à découvrir en Cyrodil, vu que je n'ai par exemple, pas encore entamé la quête principale...

Troisième position : 

Third

 

MiniavatartopAFinal Fantasy VII est, à peu de choses près, le meilleur jeu de la Terre, et ça ne se discute pas. Et j'y ai passé de nombreuses heures sur différentes parties, sans pourtant avoir la motivation de leveller assez pour pouvoir battre les armes. Quoiqu'il en soit, j'ai le souvenir d'en avoir vu au moins quatre fois la fin, et de redécouvrir de nouveaux détails à chacune de mes parties (notamment la partie au village de Youffie qu'il est facile de totalement louper). Sans parler de l'élevage des chocobos, du Gold Saucer, de l'émerveillement à chaque tableau... Le jeu qu'on ne se lassera jamais de refaire, aussi, on comprend mieux pourquoi Square-Enix tarde à faire le remake, la productivité mondiale risquant de fortement chuter durant quelques semaines à sa sortie...

 

MiniavatartopKOn peut dire que j'en ai passé du temps sur ce jeu! A jouer déjà. A me balader à droite à gauche, a admirer l'eau (qui reste selon moi un des plus belle, une fois remise dans son époque), à ramasser tout ce qui n'était pas fixé au sol (dans Morrowind comme dans Oblivion, j'ai la fâcheuse tendance de piquer tout et n'importe quoi, une chose que je n'arrive pas à m'expliquer), mais aussi à amasser des tonnes et des tonnes de matériel que je passait ensuite des heures à arranger méticuleusement dans ma maison fraîchement téléchargée. Car oui, j'ai aussi passé énormément de temps récupérer des mods et à les installer. oins à y jouer, car il me fallait bien souvent passer des heures à gérer les conflits entre eux pour pouvoir lancer le jeu. Puis je suis passé du côté obscur le jour ou, ne trouvant pas d'armes qui me plaisait, j'eut la mauvaise idée d'ouvrir l'éditeur du jeu. Des dizaines d'heures et quelques nuit sacrifiées plus tard, j'était cependant l'heureux propriétaire d'un charmant maison sur les hauteurs de Balmora.

Seconde position : 

Second

 

MiniavatartopABizarrement, j'ai le souvenir d'avoir passé plus de temps à jouer à Final Fantasy X qu'a FF7. J'ai le souvenir d'au moins une dizaine de parties, sur la version française puis sur la version "internationale", téléchargée illégalement mais ayant le bon goût, elle, d'être en 60 Hz. Outre l'émerveillement constant face à la beauté du jeu et de ses cinématiques, le système d'évolution particulièrement varié renouvelle le gameplay à chaque partie, avec la possibilité d'essayer différentes spécialisations de ses personnages. Un système qui rend la progression de niveaux particulièrement laborieuse aussi. Sans compter les quêtes annexes, peu nombreuses mais complexes, notamment la capture des monstres sauvages et le blitzball. Si FFX est particulièrement linéaire (même si ce n'est rien en comparaison du 13), son univers est d'une rare densité et les personnages particulièrement intéressants. Je n'ai pour autant jamais eu la motivation de progresser dans FFX-2...

 

MiniavatartopKComme mon estimé collègue, j'ai aussi passé beaucoup de temps sur Final Fantasy VII. Comme lui je pense que ce jeu est l'un des meilleurs au monde. Comme lui, j'ai recommencé ce jeu un nombre de fois hallucinant. Comme lui, je prie chaque jour pour que Square nous ponde un remake HD. Mais contrairement à lui, j'ai la patience de leveller, d'enchaîner les combats à répétition durant des heures juste pour que mes personnages soient au top niveau, a tel point que lors de ma dernière partie, j'ai fini le premier CD avec mes personnages affichant un joli niveau 60 au compteur, leur dernières limites quand cela était possible, et de nombreuses matérias au niveau maître. Contrairement à lui aussi, je n'ai pas vu la fin du jeu? car bien souvent, je n'ai pas eu la force de continuer après la premier CD, pour une raison qu'il m'est très pénible d'évoquer, et tout ceux qui y ont joué me comprendront.

 

Première position : 

First

 

MiniavatartopAOcarina of Time quoi. Un petit peu le premier jeu d'action-aventure en 3D, qui reste une référence inégalée du genre et que l'on peut aisément refaire sans se lasser : je dois avoir fini le jeu une vingtaine de fois durant ma scolarité. Malgré un scénario finalement très faible (surtout en comparaison de Majora's Mask), la variété des décors où se déroule l'aventure donne toujours l'impression d'avancer, tandis que le gameplay se voit totalement renouvelé à chaque fois que l'on obtient un nouvel accessoire, qu'il faut pousser dans ses derniers retranchements à chaque donjon. Des donjons malins particulièrement malins, avec d'excellentes énigmes, et aux ambiances diverses (j'ai toujours un peu d'angoisse en pensant au temple de l'ombre...). J'ai tellement fini le jeu qu'il ne suffira pas à me faire acheter une 3DS immédiatement, pour autant, il n'est pas dit que dans quelques années... 

 

MiniavatartopKHEroes of Might and Magic III (HOMM III pour les intimes) et moi, c'est un longue histoire. Revenons un peu en arrière. 1999, un temps depuis longtemps révolu (j'avais encore des cheveux à l'époque). Les débuts de l'informatique pour moi. Et puis cette démo, installée un jour après avoir lu un entrefilet dans je ne sais quel canard de l'époque. Et là, le choc. Car HOMM III est un jeu magnifique, tellement beau que je n'arrive à trouver les mots pour vous le décrire. Mais les chiffres parlent d'eux-mêmes. Treize années plus tard, j'y revient encore...

 

 

 

Publié dans Top m'en 5

Commenter cet article

Mael 18/03/2011 07:32


Quel top m'en 5 ! Je me retrouve un peu dedans, j'ai passe pas mal de temps sûr FF7 ,sûr HOMM 3 avec toi jonath, et que je t'ai vu passer des heures sûr morrowind quoi ! Insupportable à l'époque
!
Pour ma part j'ai passe beaucoup de temps sur secret of evermore sûr super nes, j'adore ce jeu...
Ou encore quelques heures sûr FF4 et sûr Osu !
Aller salut la compagnie !