Menu Best Of S1.ep12

Publié le par Kevin-J.

MenuBestOfLogo

 

 

 

 

 

Comme tous les vendredi, voici venir l'heure de faire un petit bilan de la semaine. Après un début de semaine chaotique pour moi, comme vous avez pu vous en rendre compte à la lecture du strip de lundi, cette fin de semaine marque le retour à la normalité. A la normalité et au calme, car cette semaine assurant la transition entre mars et avril a vraiment été ennuyeuse du point de vue vidéloudique. Entre petites annonces, nominations et blagues scatophiles, cette semaine ne nous aura pas trop fait rêver. Place au débrief donc, mais avant, les chiffres. 

 

15 en journées, soit le temps qu'il aura fallut à Nintendo pour écouler deux millions d'exemplaires de Pokémon version Noir et Blanc sur le sol américain. Une jolie performance certes, mais tellement habituelle pour la licence aux petites bestioles qu'il faut attraper, qu'elle en devient banale.

40 000 soit le nombre de copies d'Homefront écoulées en France depuis sa sortie. Un chiffre encouragenat pour ce FPS mettant en scène l'invasion des Amériques par de vilains coréens. Et ce seraient pas moins d'un millions d'exemplaires de ce même titre qui se seraient vendus à travers le monde depuis sa sortie.

1 en giga octet. Il s'agirait de l'augmentation de l'espace disque prévu par Microsoft qui plancherait sur un nouveau support de stockage pour le jeu. Pas encore de quoi égaler les prouesses d'un blu-ray, mais bon, on fera avec...

5 du mois d'avril. Une date à marquer d'une pierre blanche, car il s'agira là du jour de diffusion d'un En Toutes Lettres (jeu diffusé sur France 2 aux alentours de 17h), dans lequel vous pourrez apercevoir la frimousse de mon estimé camarade Alvin. En tant que candidat s'entend, et dans lequel vous pourrez l'entendre notamment parler d'histoires de fesses dans Fable...

 

Lundi : Une histoire qui roule

 

Dogamari

Depuis le temps que j'attend ça...

 

Une petite news pour commencer la semaine, avec l'apparition dans le registre des marques déposées de deux titres estampillés Katamari. Katamari Amore et Katamari Amore Rolling Whipper seraient donc des titres potentiels pour les prochains jeux de la licence de Namco Bandai. Rappelons que cette franchise crée par Keita Takahashi (qui à aussi fait le très étrange Noby Noby Boy) vous proposait d'incarner un petit être chargé de faire rouler une boule de plus en plus grosse, englobant les éléments du décors les uns après les autres, dans le but logique de restaurer l'univers... C'est Alvin qui va être content!

 

Mardi : Une histoire d'amitié

 

Souvent critiqué, a cause de ses actes comme de ses paroles, le petit Bobby (Bobby Kotick, PDG du grand méchant Activision) a beaucoup de mal à se faire des amis au sein du petit monde du vidéoludisme. Alors lorsque quelqu'un dit du bien de lui, c'est suffisamment important pour qu'on le souligne. 

C'est ainsi que Mike Morhaim, son nom ne vous dit peut-être rien mais il a tout de même crée Blizzard et déchaîné WOW sur le monde, à déclaré la chose suivante : "Je ne pense pas que l'image qu'ont de lui certaines personnes soit juste ou exacte". Je vous passe bien entendu la partie concernant leur relation personnelle ainsi que celle qui aborde la fusion entre les deux entités. C'est beau l'amitié quand même, d'autant plus quand elle est assurée par les millions de gogos qui paient leur abonnements à World of Warcraft, ou ceux qui achèteront Starcraft 2 en trois exemplaires pour avoir toute la campagne...

 

Mercredi : Une histoire de promotion

 

Kojima

Cool, j'ai un véhicule de fonction!

 

En ce mercredi, nous apprenions que ce bon monsieur Kojima, créateur de la série Metal Gear tout de même, à obtenu une promotion au sein de Konami. Déjà responsable de son propre studio, Kojima Productions, le bonhomme obtient aujourd'hui la place de numéro deux, au même niveau que Shinji Enomoto, la personne derrière PES. Il bénéficie en plus du titre ronflant de Vice-President Corporate Officer. Pas mal non, même si on se demande quelles vont bien pouvoir être ses nouvelle prérogatives. 

 

Jeudi : Une histoire de salariés

 

Jeudi tombaient deux nouvelles concernant le sort d'employés de l'industrie vidéoludique. En premier lieu, et suite à des révélations de George Broussard soutenues par une enquête de Kotaku, Sony Online Entertainement Seattle aurait "laissé partir" quelques uns de ses employés, tout comme les studios sis à Austin et San Diego. Il semblerait aussi que Sony Online Entertainement tout court aurait aussi licencié pas moins d'un tiers de ses effectifs. Des informations à prendre avec des pincettes dans la mesure ou la société ne s'est pas encore exprimé à ce sujet.

La deuxième nouvelle concerne THQ et Ubisoft. Ces deux gros éditeurs s'on en effet entrés en guerre suite à des manoeuvres pas très catholiques de la part de THQ, et plus précisément, à cause des agissements de Patrice Désilets. Ayant quitté Ubisoft il y a peu, l'homme derrière Assassin's Creed, et qui à depuis signé chez la concurrence, aurait en effet été récupéré trois de ses potes, dont Jean-François Boivin, producteur associé sur la série. Si rien n'est encore prouvé, de forts soupçons pèsent quand même sur l'individu, à tel point qu'Ubisoft à d'ores et déjà obtenu une injonction contre THQ et le sieur Désilets. Une affaire qui rappelle un peu la fuite des cerveaux d'Infinity Ward l'année dernière...

Je vient juste de voir, et même si cette news tombe vendredi tant pis, que THQ s'est aussi séparé de plusieurs de ses employés, une trentaine à priori, dans deux de ses studios : Volition, en charge de Saints Row the Third, et Kaos, qui vient juste de sortir Homefront.

 

Vendredi : Une histoire de crotte

 

Terminons ce petit bilan par un peu de poésie en retrouvant notre cher ami Duke, pour une petite vidéo pas piquée des hannetons, qui n'encouragera sans doute pas nos amis de Fox News ou du Point à lui lâcher les basques (même si il s'agit sans aucun doute là d'un blague un rien potache de nos amis développeurs)...

 

Publié dans Menu Best Of

Commenter cet article