Menu Best Of S1.ep11

Publié le par Alvin

http://img.over-blog.com/244x300/4/07/30/34/Base-graphique/MenuBestOfLogo.jpg

 

Messieurs-dames, je crois que nous sommes vendredi ! Et vendredi, ça veut que demain, nous sommes samedi ! Et après, nous serons dimanche ! Hallucinant n'est-ce pas ? Je crois que je vais écrire une chanson là dessus... Je me suis donc levé plein d'entrain car nous voilà en plein dans la saison des téléréalités, et je vous avouerai qu'entre Top Chef le lundi, X-Factor le mardi et Carré Viiip tous les jours, il y a de quoi être jouasse. Bien, maintenant que vous ai exhibé mes goûts télévisuels douteux, passons aux chiffres à noter cette semaine.

 

1 million de Homefront ont réussi à se vendre, malgré des critiques assassines, et pour cause, le jeu de Kaos Studios pour THQ n'est qu'un sous Call of Duty, ni beau, ni nerveux, ni bien mis en scène. D'accord, ça se laisse jouer, de là à ce que ça soit agréable... Quoiqu'il en soit, l'éditeur a fourgué 2,4 millions de jeux à ses revendeurs, et espère bien vite les écouler. C'est le minimum vital pour rentabiliser le jeu, et son marketing démesuré. A bas prix, je dis pas : Homefront a l'envergure d'un direct-to-dvd, et devrait être vendu aussi cher.

 

101 $, ça serait le prix des composants nécessaires à fabriquer une 3DS d'après des spécialistes du hardware. A quoi il faut ajouter les coûts de fabrication et de distribution. Nintendo est donc en tout cas loin de vendre sa console à perte, et ça veut dire que pour 70€, vous pouvez vous fabriquer votre propre console. Encore faut-il en avoir envie...

 

489 euros pour l'iPad 2 "modèle prolétaire", qui est sorti aujourd'hui. A ce prix là, n'espérez pas grand chose de la part de Steve Jobs : 16 Go et pas de 3G. Le modèle "nouveau riche", le plus luxeux, qui inclut 3G et 64 Go de mémoire, est lui proposé à 813€. De quoi installer toutes les versions d'Angry Birds qui sortiront dans la décennie à venir.

 

Lundi : Prey 2 (for Japan)

http://image.jeuxvideo.com/images/pc/p/r/preypc005.jpg

Prey, sorti en 2006 après un développement de près de dix ans, étant un jeu bien sympa qui, avant Portal, utilisait des portails pour créer des scènes d'action et des puzzles. Sympa, et pas trop un flop, le jeu proposait un univers original, un gameplay rigolo, était bien beau et si le jeu n'a pas très bien vieilli, surtout après Portal, il a laissé à bon nombre un souvenir agréable. Seulement, le jeu était dans l'escarcelle de 3D Realms : autant dire qu'avec leurs déboires récents, on n'osait pas trop espérer une suite. Pourtant Prey 2 était bien en développement, et on a même appris pas mal de trucs à son sujet.

 

C'est une suite mais on incarnera un autre personnage, un gardien de prison nommé Killian Samuels, qui vivra le même premier niveau traumatisant que le héros du premier jeu. Pas de progression linéaire ce coup-ci, le jeu sera en open-world avec du loot et du crafting, ce qui n'est pas sans rappeler Borderlands (sans l'aspect R-RPG (relou-RPG) je l'espère). Les aliens seraient plus humanoïdes, ce qui laisse à penser qu'on essaiera de sauver sa peau sur terre. Ca reste encore assez flou, mais ça fait un peu envie, et ça sortira l'année prochaine.

 

Mardi : Duke Nukem en avance

http://image.jeuxvideo.com/images/jaquettes/00025725/jaquette-duke-nukem-trilogy-critical-mass-nintendo-ds-cover-avant-g.jpg

Le monde du jeu vidéo est parfois plein de surprise. Dans tout le bordel autour de Duke Nukem, on avait presque oublié qu'en 2008, une trilogie de jeux sur DS et PSP mettant en scène le viril héros était annoncée. C'est l'éditeur allemand KOCH Media-Deep Silver qui devait se charger de tout mettre en oeuvre, tandis que Apogee-3D Realms était bien content de récupérer un peu d'argent frais pour continuer à reprendre de zéro Duke Nukem Forever. Le premier jeu, Duke Nukem : Critical Mass devait sortir à l'été 2009. On a eu des images hideuses en mars 2009, puis plus rien, et puis on l'a oublié, et en revoyant les screens, je comprends pourquoi. 

 

Et là, comme une fleur, KOCH Media nous annonce que Critical Mass sortira le 8 avril sur Nintendo DS exclusivement, sans plus d'explications, ni rien. Il m'est d'avis que le jeu était terminé depuis belle lurette mais faisait tellement peine à voir qu'ils n'ont pas osé le mettre en rayon et que, vu l'imbroglio juridique autour de Duke Nukem, ça n'était pas vraiment le moment de le sortir. D'autant plus qu'il aurait fallu le marketer tout seul contre vents et marées. Là, bon, ça ne coute pas grand chose de la mettre en vente maintenant, et de profiter des retombées du Duke Nukem Forever de Gearbox : sur un malentendu, on sait jamais... La version PSP est passée à la trappe et rien n'est clair concernant les deux autres opus de la trilogie... 

 

Mercredi : Resident Evil Hache Day

http://image.jeuxvideo.com/images/p3/r/e/resident-evil-revival-selection-playstation-3-ps3-1300959628-004.jpg

Resident Evil à 15 ans cette année et dans le monde du jeu vidéo, un anniversaire est un bon prétexte pour sortir tout un paquet de jeux et de produits dérivés afin de fêter la chose avec le porte-monnaie des joueurs. Et bam, première annonce, Resident Evil 4 et Resident Evil : Code Veronica, vont connaître un remake en HD pour venir flatter les bas-instincts nostalgiques des gamers. Les deux seront réunis sur un même DVD ou Blu-Ray au Japon, tandis qu'en occident, il faudra les acheter en téléchargement payant. Si l'intérêt est réel pour Code Veronica, sorti exclusivement sur Dreamcast et PS2, je reste dubitatif concernant Resident Evil 4, épisode bâtard dans la série aussi bien dans le scénario que dans le gameplay (RE5 ayant au moins le bon goût de s'intégrer à la chronologie de la saga). Sortie avant la fin de l'année, les images ne sont guères impressionnantes pour le moment. 

 

Jeudi : Resident Evil Opération Raton-Laveur

http://i221.photobucket.com/albums/dd202/Canas_Renvall/RaccoonCity.jpgBAM ! Deuxième surprise de la semaine, pour fêter son anniversaire, la série Resident Evil s'offre un spin-off du nom de Resident Evil : Operation Raccoon City qui sera orienté multijoueur. Il s'agira d'un TPS se déroulant à Racoon City, là où les zombies sont apparus avec Resident Evil 2, peu après les événements de ce dernier. Des nettoyeurs d'Umbrella viennent récupérer et détruire les informations compromettantes sur cet incident. Face à eux, des forces spéciales américaines seront là pour éviter que cela se produise, tandis que les monstres, eux, continueront à jouer pour leur propre camp, à savoir, open-bar viande fraîche ! Chacun des trois camps sera jouable, bien entendu. C'est développé par Slant Six Games, sous-traîtant habituel de la série SOCOM.

 

Tant qu'on y est, je prévois aussi un méga-pack édition collector des Resident Evil parus sur Wii (toute la saga principale ayant été réeditée sur la console, ainsi que deux rails shooters juste sympatoches). Et j'espère secrètement qu'un portage des deux Resident Evil Outbreak sur plateformes de téléchargement se prépare : ces deux jeux proposaient d'incarner de simple survivants dans des missions de coop en ligne. Le concept n'a pas bien marché en Europe, faute de online à leur sortie, mais vaudrait carrément le coup aujourd'hui.

 

Vendredi : Trois DéceptionS

http://cache.gawker.com/assets/images/kotaku/2011/02/cat.jpg

Oh bordel, oh bordel, oh bordel ! La 3DS est sortie, et il n'y a pas un jeu potable dessus en dehors de Super Street Fighter IV 3D, qu'importe, je suis un pro-Nintendo et il me fauuuut cette console. D'ailleurs tout le monde la veut tellement que c'est ouf, tous les revendeurs proposent des promotions diverses et variées pour l'acheter, son prix perdant de 10 à 20%, ce qui n'est pas rien. La console aurait-elle du mal à se vendre seul ? J'en ai bien peur. La console est difficile à marketer et le manque de jeu semble refroidir beaucoup de monde, au delà de l'objet gadget. En tout cas, une console en promo à sa sortie, ça n'est pas bon signe à mon avis : la console ne se suffit-elle pas pour se vendre ? On risque d'être bien loin des pénuries organisées de Wii. On risque également de débriefer ça la semaine prochaine ! D'ici là, bon-weekend, on se retrouve dimanche !

Publié dans Menu Best Of

Commenter cet article