Guitar Band : Rocksmith

Publié le par Alvin

Si l'actualité du jeu vidéo est parfois bien ingrate, je ne peux qu'applaudir les manoeuvres des différents éditeurs de jeux vidéo ce derniers temps pour nous offrir une certaine continuité facilitant grandement les transitions. Vous vous en doutez, nous allons encore une fois parler de jeux musicaux.

Petit rappel des épisodes précédents : Activision a annoncé il y a peu qu'ils laissaient tomber la franchise Guitar Hero, qui ne leur rapporte plus assez à force de l'avoir pressée comme un citron. De son coté, Harmonix, qui a retrouvé son statut de studio indépendant, est très content de l'infarctus de son concurrent direct et va continuer Dance Central comme Rock Band. Enfin, Ubisoft a vendu plusieurs millions de ses jeux de danse qui ne coutent presque rien à produire. Dernier rebondissement, la rumeur d'un Dance Hero qui permettrait à Activision de relancer sa franchise Hero dans un genre différent, car en dépit de son déclin, la marque est toujours bien identifiée par le grand public.

Le succès d'Ubisoft ferait-il des envieux ? Qu'à cela ne tienne, l'éditeur français contre attaque en annonçant hier Rocksmith, un jeu de gratte vidéoludique réaliste. Principale originalité du jeu, l'utilisation d'une véritable guitare électrique pour jouer, histoire de vraiment devenir un pro de la guitare et pouvoir ainsi augmenter vos statistiques en séduction. L'idée est plutôt cool sur le papier, et permettrait de ne pas rentrer en concurrence directe avec les guitares en plastique de Rock Band, vu que là, on apprendrait vraiment à jouer de la guitare électrique. Ubisoft, spécialiste du jeu de danse casu, qui s'aventure dans le jeu musical hardcore, on a tout de même peine à y croire.

 

172872_157767364280948_151544094903275_314845_6240888_o.jpgUne chose est sure : ça sent fort le marketing casual à plein nez, avec mise en scène du joueur plutôt que du jeu.

 

Cependant, l'info a un coté de déjà vu. Non, je ne parle pas de Rock Band 3 avec ses instruments pro, mais de Power Gig : Rise of the Sixstring. Ca ne vous dit rien ? Et pour cause. Le jeu proposait sensiblement le même principe : jouer de la guitare sur sa télé en y branchant une vraie guitare. Si le jeu avait suscité l'émotion à son annonce, il a reçu un accueil glacial par la critique, la lassitude des jeux musicaux et le manque de précision du dispositif (même si l'on joue avec une vraie guitare, on reste dans des mécaniques de jeu vidéo) y étant pour beaucoup. Le jeu n'a pas connu de sortie européenne et la version Wii qui devait suivre les éditions next-gen ne verra vraisemblablement pas le jour. Ubisoft réussira peut être là où Power Gig a échoué à grands coups de marketing et de trailers érotiques : verdict à la sortie du titre en septembre prochain, pour pas moins de 200€ du bundle jeu + guitare.

Commenter cet article